Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 00:43
undefinedJ'ai toujours gardé du Cercle des Poètes disparus une notion que le Professeur Keating veut absolument enseigner à ses élèves, que le point de vue change en fonction d'où l'on se positionne pour regarder les choses. Pour illustrer son propos, il invite ses étudiants à venir regarder la salle de classe debout sur son bureau.



Et si ...
au lieu de marcher toujours sur le même trottoir, demain vous marchiez sur le trottoir d'en face pour voir d'autres choses ...

Et si ... au lieu d'acheter toujours le même quotidien, demain vous en achetiez un autre ...

Et si ... au lieu de manger toujours dans le même petit restau le midi, demain vous alliez manger dans l'autre petit restau ... vous savez, celui qui est juste en face ...

Et si ... demain ... vous faisiez quelque chose de différent ... si vous vous placiez dans la rue, chez vous, dans votre job ... autrement que dans vos habitudes ...


Vous verriez qu'il suffit de peu pour avoir un autre regard ... de s'asseoir sur le fauteuil plutot que sur le canapé ... d'écouter plutot que de vous contentez d'entendre  ... de marcher le nez en l'air plutot que le nez par terre ... de regarder plutot que de vous contenter de voir ...

Si vous changiez vos habitudes ... si vous changiez de regards ... vous verriez peut etre les choses autrement ... je dis bien peut etre ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Catgirl - dans Je vous dis
commenter cet article

commentaires

Claire Ogie 28/01/2008 15:20

Pour moi, la scène à laquelle je ne résiste pas, celle où je me retrouve systématiquement à l'état liquide, c'est la dernière. Celle où, un à un, ils vont monter sur leur table pour faire leurs adieux au professeur. Elle a une telle charge émotionnelle, je fonds à chaque fois, il n'y a rien à faire.

Catgirl 28/01/2008 17:43

oui parce que cela renvoie à la leçon ... oui, c'est symbolique

Claire Ogie 28/01/2008 10:11

J'avais complètement craqué sur ce film à sa sortie. Il correspondait à une période très particulière pour moi, je changeais tout dans ma vie. C'était un moment charnière. Un peu comme cette pub qui passait à la même époque : J'ai changé de mari, j'ai changé d'appart, j'ai changé de boulot, j'ai changé de lunettes...C'était exactement ça. Faire ce que moi je voulais faire et pas ce qui aurait été bien que je fasse...C'est ce que représente pour moi ce film et c'est ce que je continue à faire. Chercher différents points de vue, c'est mon activité favorite. Quand on écrit, que l'on s'intéresse aux autres, on est bien obligé de chercher à comprendre les différents points de vue. ;-)

Catgirl 28/01/2008 10:13

exactement, se mettre à la place de ... en tout cas essayer ...cela demande des talents d'observations et aussi d'abnégation de soic'est un film qui reste dans ma mémoire ... le passage que je cite ...

dali 25/01/2008 23:22

tres bone idée, et malgré tout ce qu'on a pu en dire, j'ai bcp aimé ce film en son temps... Enfin, je vais essayer, mais je me sais difficile a changer, je suis  - helas - une personne d'habitude, rimant avec certitude, tout en sachant que ce n'est pas le meilleur que d'etre comme cela...

Catgirl 26/01/2008 06:37

c'est un film qui m'a beaucoup marqué ...quand ça coince dans notre vie ... c'est qu'il y a un truc à changer ;) ... alors pourquoi pas notre manière de voir les choses en changeant certaines habitudes ?

:0095: Maître Po 25/01/2008 00:17

Mouais... C'est sûr que regarder en l'air plutôt que par terre, ça change notre vision du monde ;-ÞMoi, Cat, j'ai un autre exemple. Quand j'ai eu mon (premier) accident de moto (heureusement sans suite), je suis resté trois semaines sur mon lit d'hôpital sans pouvoir me lever et au bout de ces trois semaines, on m'a donné (enfin, prêté, ne rêvons pas) un fauteuil roulant. J'ai tenu une dizaine de minutes ;-)Physiquement, aucun problème, mais cette vision au ras du sol, ces portes que l'on me tenait, ces regards furtifs (mêm dans un hôpital), c'était insupportable.Il est bien, hein, mon exemple ? Surtout pour casser l'ambiance ;-Þ

Catgirl 25/01/2008 06:47

non, il est très bien ton exemple ... se mettre aussi par les circonstances dans une position qui n'est pas la notre ... pour voir ce que c'est ....tu sais à mon boulot, parce que ma directrice insiste auprès de mes collègues pour qu'elles assimilent que même si mon boulot est différent du leur, je fais partie intégrante de l'équipe ... elle a décidé pour qu'elles sachent ce que je fais ... qu'elles comprennent ... nous inversions de temps à autre les rôles, moi je prends le leur (que je connais déjà mais pas dans ce domaine) et elles feront le mien une journée à tour de role ...ça aussi ça fait changer le point de vue sur le travail de l'autre ...même pas casser l'ambiance ... tu parles à une vieille qu'a pas dormi trois heures cette nuit :P

neobiwanriggs 24/01/2008 23:31

c est ce que je fais souvent, par exemple aller voir les blogs qui semble ne pas m attirer, par curiosité..et je suis rarement déçu..bizarre non?o

Catgirl 25/01/2008 06:44

non, cela ne me parait pas bizarre, si tu as cliqué c'est que tu voulais quand même savoir ...

Mon Grenier