Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 00:21


Le film :


Séverine a 23 ans et s'ennuie dans sa vie de femme de médecin. Elle est en proie à des rêves érotiques sado-maso. Pour leur un an de mariage, son mari l'emène aux sports d'hiver où elle retrouve son amie Renée, et l'amant de celle-ci, Husson, qui la met mal à l'aise. De retour à Paris, alors qu'elle a du mal à avoir une intimité avec son mari, elle apprend par Renée qu'une de leur connaissance se donne dans une maison close pour de l'argent. Séverine est très intriguée et attirée par cela. Elle rencontre Husson qui tente de la séduire et lui donne l'adresse de Mademoiselle Anaïs, tenancière. Séverine devient alors Belle de Jour durant l'après midi, et s'ouvre à la sexualité.

Ce que j'en ai pensé :

Classé comme film dramatique, ce film est d'un autre temps. Tourné en 1966 par Luis Bunuel avec comme actrice principale Catherine Deneuve, Belle de Jour est intriguant. Le début surréaliste, normal me direz-vous de la part de Bunuel, se mélange avec un quotidien routinier, qui va être bouleversé par cette "double vie" de Séverine, double vie qui s'installe elle aussi, au final, dans la routine. Film d'un autre temps, car d'une délicatesse et d'une subtilité que l'on a bien du mal à trouver dans le cinéma contemporain, mais dont nombre d'entre nous pourront être rebuté par des dialogues gnian gnian à l'image de la vie de Séverine.

Séverine et son mari vivent une petite vie bien installée, réglée et sans surprise. Ses rêves érotico-masochistes s'opposent à sa sexualité réelle. Elle ressemble à une rose qui ne sait comment s'épanouir et dont le mari ne déclenche pas la passion qui la fera frissonner et dont elle rêve. Séverine cherche donc à se révéler seule à elle-même. Un concours de circonstance, une occasion saisie. Je ne le crois pas. Séverine est attirée par le sexe, mais elle ne dépasse pas une certaine respectabilité liée à cela, à mon sens. C'est pour cela que l'évocation de cette connaissance qui se livre en maison close au sexe contre argent sonnant, l'attire. Pas pour l'argent bien sûr. Séverine n'a que faire de l'argent, elle, elle veut découvrir une sexualité différente, qui l'enflamme. Petit à petit, elle va oser, et puis prendre du plaisir, en entrant chez Mademoiselle Anaîs. Cette dernière comprend vite que Séverine a besoin d'être dressée, et lui donne le pseudonyme de Belle de Jour, car Séverine ne sera là que l'après midi. Au début, farouche comme une vierge, elle devient vite la coqueluche des après midi de chez Mademoiselle Anaîs. Et au fur et à mesure qu'elle s'épanouit dans cette sexualité clandestine, elle devient plus audacieuse dans son couple, et donc dans sa vie. La petite fille farouche laisse place à la femme sensuelle, désirable et désirante.
Seulement, Séverine s'entiche pour un loubard de seconde zone, à l'opposé de son mari. Elle s'entiche parce qu'il est différent mais ne souhaite nullement avoir une histoire avec lui, autre que durant les après midi de chez Mademoiselle Anais. Le jeune homme devient rapidement jaloux et exigeant, alors que Belle de jour veut garder sa vie avec son mari et se prostituer les après midi. Un passe temps me direz-vous. Et pourquoi pas ? vous réponderais-je. Cela dure le temps que l'on en a besoin.
Pour Séverine, cela durera jusqu'au jour où Husson lui rendra visite chez Mademoiselle Anaïs. Il a voulu la posséder, et là, alors qu'il peut l'avoir pour de l'argent, il ne le souhaite plus, car comme il lui explique, ce qui l'attirait chez elle, c'était son côté intouchable, mais désormais elle peut être à tous, donc pour lui, sans intérêt.
C'est suite à cette rencontre que Séverine décide de cesser son activité. Elle ne sera plus Belle de Jour. Mais le jeune loubard n'en reste pas là. Il la retrouve chez elle, et pour l'avoir décide de tuer le mari. Malchance pour lui, le mari ne sera que blesser, et lui mourra sous les balles d'un gendarme.

Alors que leur vie est désormais différente, Séverine devenue une jeune femme séduisante, épanouie en tout point, elle se remet à fanstamer. Elle rêve que son secret soi dévoilé à son mari, mari rendu infirme. Mais la vie en a décidé autrement. Husson ne dira rien, l'amant passionné est mort, et elle a repris sa place au foyer, laissant sa double vie comme son secret intime, le secret de son épanouissement.

Parcours initiatique dans une sexualité assumée par la femme épouse traitée comme une enfant. Il faudrait que les maris veillent à traiter leur femme non pas comme des épouses, en tout cas pas uniquement, mais comme des maitresses à conquérir à chaque fois, à dominer, aimer, cajoler ...
Combien de jeunes femmes sont considérées comme frigides alors qu'elles n'ont simplement pas été initiées à la véritable nature du sexe ?
Ne pouvant pas trouver de maître en son mari, Séverine a trouvé elle-même un moyen de se découvrir sexuellement pour pouvoir devenir un être entier et parfaitement sexué.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

sieglind la dragonne 07/10/2008 08:19

Un  peu oublié ce film... il va falloir que j'y retourner un de ces quatre... un "classique", on commence à en manquer bigrement je trouve (à part Audiard, mais c'est une autre histoire hé, hé)Bises ma Cat

Catgirl 07/10/2008 17:38


clair on est en mansue

bisous bisous :)


:0095: Maître Po 07/10/2008 01:47

Mon film préféré de Catherine Deneuve, avec Peau d'Âne, dans un registre bien différent, il est vrai ;-ÞEt en voyant l'affiche, je réalise que Macha Méril joue dedans... faut vraiment que je le revoie ;-)

Catgirl 07/10/2008 06:16


oh, elle n'y joue qu'un petit rôle ;)
Peau d'Ane, magnifique film aussi :D

bisous


isis 30/09/2008 09:02

oui la sexualité peut être un moyen de "se" découvrir ... ses limites, ses envies, sa relation à l'autre ...

Catgirl 30/09/2008 17:29


c'est important, quoi qu'on en dise ;)

bisous


Jean-Yves 30/09/2008 07:43

Ce film prouve - s'il en était besoin - une part toujours inexplicable dans la sexualité.

Catgirl 30/09/2008 08:00


oui
et qui a toute à voir avec l'intime du soi qui n'est pas forcément accessible à l'autre.

bisous


rene 30/09/2008 01:20

bon mardi bise de canton
qing et rene

Catgirl 30/09/2008 06:37


bisous vous deux


Mon Grenier