Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 08:27





Le film :

Une succession de skecths nous entraîne dans l'univers caché du sexe, sur nos interrogations inavouées, et tout celà, de manière burlesque, désacralisée.


Ce que j'en ai pensé :

Ce film est l'adaptation cinématographique faite par Woody Allen, du très sérieux best seller du docteur Rebeun portant le même titre.
Woody Allen livre à ses spectateurs durant 1h27, sept sketchs plus ou moins décalés, à l'humour décapant, et sur différents niveaux degrés de compréhensions.

Le comique de situation se fait sur plusieurs niveaux : par exemple, le décalage entre le titre du sketch et ce que nous découvrons dans celui-ci, les situations stéréotypées que l'on a sur certaines époques ou certains milieux sociaux.

Comment ne pas rire du fou du roi qui pense qu'il suffit d'une potion magique pour faire mettre une femme dans son lit (référence aux romans de chevalerie, notamment Tristan et Iseult) ou bien de ce jeune marié bobo qui ne sait pas comment s'y prendre pour donner du plaisir à sa jeune épouse et qui doit demander des conseils à un ami. Nous sentons la gène d'interroger l'autre sur une intimité, et cela provoque le fou rire, car le décalage entre le genre sûr de lui que se donne le personnage de Fabrizio et son inexpérience sexuelle prête à rire.

Le principal n'est pas ce qui est montré dans les sketchs, ni ce qui est dit, le principal c'est de voir que le sexe n'est pas aussi sérieux que l'image que les adultes en donne, qu'il n'est pas aussi grave que cela non plus. Il s'agit d'une étape à franchir, une étape qui n'est plus le fruit d'une simple évolution personnelle, mais celui d'une évolution personnelle et à deux. Traité de cette manière décapante, Woody Allen réussit à désacraliser un sujet très sérieux, bien trop sérieux pour la réalité des faits, car le sexe n'est ni une histoire de fleurs bleues, ni une histoire de pornographisme, mais simplement une histoire charnelle et parfois (ouf) de sentiments plus profonds, plus intimes entre deux personnes.

A noter le sketch cultissime qui clôture le film "qu'est-ce qui advient durant une éjaculation ?".




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dam 12/08/2009 15:10

1972 année érotique !Entre mon grand frère et toi, je retiens la date.Et ce Woody aussi, je le retiens !Bisous presque chastes.

Catgirl 12/08/2009 21:05


presque !!!

bisous pas chastes


:0095: Maitre Po, devin 11/08/2009 07:24

Mouais... ce film caricatural a dû beaucoup vieillir (pas envie de le revoir). Finalement, certains de ses autres films parlent mieux et plus du sexe.J'adore le sketch des spermatozoïdes, surtout le black (!). En revanche, la brebis en porte-jaretelles m'a laissé un peu perplexe...

Catgirl 12/08/2009 21:09


ce sketch nous a fait mourir de rire, surtout à cause de la tête du médecin quand le berger lui annonce qu'il est amoureux d'une brebis et qu'il faut absolument
que le dit médecin la rencontre et lui parle. L'expression du doc est excellente !!!

j'ai beaucoup ri parce qu'il y a des choses ... ça renvoie quand même à du vécu lol

par contre la nenette devant nous semblait mal digérer nos rires ... peut-être parce qu'elle n'avait pas de vécu lol



Handi@dy 04/08/2009 20:22

Grande fan de la course de spermatozoïdes... Et du sketch avec le mouton! Du grand Woody! :0010:

Catgirl 04/08/2009 20:43


du grand art ;)


bisous



Mon Grenier