Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 08:20

 

lonesome jim

 

 

 

Le film :


Jim a 27 ans, c'est le benjamin d'une famille américaine. Il se décide à rentrer en Indiana, chez ses parents, après avoir échoué à New-York. Il rêvait de devenir un auteur reconnu, et n'a fait que promener des chiens. Son retour dans sa petite ville natale, où père et mère ont monté une entreprise familiale, où le frère de Jim et son oncle travaillent, il le vit comme un échec, pense avoir râté sa vie, mais se dit qu'il a fait "moins pire" que son frère Tim, moins "trop parfait" que ses parents. Seulement, l'exposition de ses états d'âme va avoir des répercutions. Son frère tente de se suicider, bien conscient de ses échecs. La vie de Jim va alors prendre une tournure inattendue.



Ce que j'en ai pensé :


Jim est sans doute un fils comme beaucoup d'autres. Il est persuadé qu'il fera mieux que ses parents. Il est persuadé de tout savoir sur eux, sur leur couple, sur ce qui les anime. C'est avec ces idées pré-conçues qu'il rentre à la maison, la queue entre les jambes, mais toujours sûr qu'il vaut mieux que sa famille. Pourtant, c'est dans un état dépressif qu'il rentre.

Il oublie aussi que dans les problèmes, c'est aussi vers eux qu'il se tourne, puisque ces derniers l'aiment, tel qu'il est. Ses parents ont sans doute conscience que leur cadet se croit au dessus d'eux, mais qu'importe, c'est leur fils.


C'est plus difficile pour Tim, d'avoir ce frère qui a osé partir pour New York, même s'il revient sans avoir réalisé son rêve. Tim n'est pas dupe de sa propre vie, mais il affronte. Jim rejette sans cesse la faute sur les autres.


Il rend ses parents responsables de sa vie, alors que eux n'ont fait que lui donné des bases, le reste c'est à lui de le faire, ou de laisser la vie décider, mais ses parents ne peuvent être responsables des décisions, de la philosophie de vie. Jim fait preuve de beaucoup d'imaturité, il a oublié de grandir et se comporte toujours comme un adolescent qui saurait tout sur tout.


Il faudra l'accident volontaire de son frère, et la rencontre avec la jolie infirmière, Anita, pour que Jim remette certaines choses à leur place. Anita a déjà eu une vie avant lui, c'est une femme qui est une maman, une femme active, qui n'a pas besoin de lui pour vivre, mais qui, si Jim partageait sa vie, la rendrait sûrement plus belle. Elle ose lui dire ce que personne dans sa famille n'ose lui dire. Elle le met face à ses responsabilités, face à ce qu'il fait. Il ose dire qu'il aime relever les défis, elle lui prouve qu'il est plutôt du genre à leur tourner le dos et à fuir. Partir à New-York n'était pas un défi, c'était une gageure, ce qui n'est pas la même chose.


Au final, ce film sans prétention, avec des acteurs plus ou moins connu (Casey Affleck, Liv Tyler), se révèle pinçant, ironique, drôle, et terriblement proche de la réalité. Et si vous avez peur de vous retrouvez face à un drame, détrompez-vous, c'est une comédie, on rit, on rit bien plus que l'on ne pleure, et pour cause, on ne pleure pas.

 

 

 

PS : Si Maître Pô passe par ici, non non, je n'ai pas tout raconté, il y a beaucoup de choses que j'ai éludé, la maman, l'oncle, et certaines choses qui rendent le film drôle. J'ai seulement choisi de parler de la personnalité de Jim ... et même si le film tourne autour de Jim, Jim n'est pas le film

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dam 13/04/2010 09:44



Proche de la réalité, sans autres effets spéciaux que les émotions passant à travers des mots, des regards, des plans fixes ou des mouvements de caméra. Du grand cinéma qui n'a pas besoin de gros
budget. Parce que l'essentiel est dans l'âme du spectateur qui regarde ces vies se mouvoir comme dans un miroir... Et c'est avec plaisir que je retrouve cette histoire rapportée par tes mots à
toi, ton regard à toi. Alors bisous à toi !!!



Catgirl 13/04/2010 19:19



ces mots existent parce que tu m'as fait découvrir ce film !


 


bisous



Mon Grenier