Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 19:08




Le livre :

Treize nouvelles dont le thème principal est l'écologie, l'écologie sous différentes formes. Chaque auteur traite ce sujet grave avec une même réccurrente : ce qui arrive aujourd'hui.



Ce que j'en ai pensé :

Chaque nouvelle est une invitation à réfléchir sur son propre comportement, mais aussi sur le comportement collectif. Traité de manière ironique, humoristique, certaines nouvelles montrent les incohérences de certains comportements individuels, le décallage entre la prise de conscience et l'acte. L'écologie, c'est une attitude, une manière d'être, cela s'apprend comme le respect, la politesse. Le respect, car respecter son environnement, c'est se respecter soi, de la même manière que respecter le travail des autres, c'est aussi et surtout respecter son propre travail, respecter l'autre, c'est se respecter soi.

Chaque manière dont est traité l'écologie, dans le présent qui est le nôtre, dans ce futur que nous laisserons à ceux qui nous succéderont, ce qui met en alerte, fait réfléchir, c'est bien que, ce qui se passe aujourd'hui détermine ce qui arrivera demain. Nos actes auront des conséquences sur le futur. 

L'écologie, ce n'est pas seulement dans le tri, dans la conscience d'un gaspillage des ressources humaines, dans l'arrêt d'une consommation inutile à outrance, l'écologie, c'est aussi arrêter de se mettre en danger avec des "inventions" qui détruisent la planête, et peuvent aussi nous tuer.

J'ignore si à l'heure de Copenhague, les gens peuvent vraiment prendre conscience que nous détruisons doucement mais sûrement notre planète quand, d'anciens ministres (par exemple Claude Allègre) annoncent que ce sommet n'est qu'une fumisterie, quand le chef d'état des USA hésite à s'y rendre, et s'y décide enfin pour des questions de notoriété. Je doute, je doute beaucoup de la conscience des gens, je doute de cela parce que l'on manipule les gens, on les trompe, on nous ressort sans cesse la théorie du complot, pour le virus H1N1, pour Copenhague, pour tant d'autres choses.

N'empêche que ... les cancers de plus en plus nombreux sont aussi des problèmes d'écologie, à mon sens, parce qu'ils sont le fruit d'une utilisation intensive de pesticide, de polution, d'utilisation de matériaux douteux ... notre santé dépend d'un comportement conscient, conscient que chaque acte a des conséquences, que chaque acte entraîne des effets que personne ne peut négliger.

L'écologie, une attitude, un comportement responsable, et surtout c'est arrêter de dire que c'est de la faute des autres, parce qu'aujourd'hui, nous le voyons bien, le particulier dit que c'est de la faute des industriels, et les industriels, par un discours gouvernemental, demandent aux particuliers d'avoir un comportement écologique ... Tout le problème de la taxe carbone : où sont les voitures électriques ? où sont les produits avec moins d'emballage ?

Je pense à ma planète, parce que j'ai été élevée comme ça, parce qu'ensuite, je me suis construite dans le respect de cette terre nouricière.

A méditer ...





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mon Grenier