Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 10:10

53b27cb31d

Le livre :

 

Ari est actrice, blonde aux cheveux courts, elle joue depuis un long moment les Monologues du vagin, d'Eva Ensler. Judas Levinn est écrivain et professeur à l'université de Leipzig. Leur route se croise, et se poursuit lors de conversations téléphoniques nocturnes pendant qu'Ari est en tournée. Petit à petit, Ari provoque Judas, pour voir ses réactions. Enfin arrivent les retrouvailles.

 

Ce que j'en ai pensé :

 

Je n'avais pas été enthousiasmée par les Monologues du vagin, même si j'en avais saisi la portée et l'importance. Juan d'Oultremont imagine ici ce que peut ressentir la lectrice publique de cette oeuvre. Beaucoup d'actrices ont joué les Monologues, mais qu'elles en sont les conséquences pour elles ?

J. d'Oultremont, à travers le personnage d'Ari, "fantasme" sur la portée auprès des femmes, d'entre prononcer le mot "vagin" comme on dirait "pain". Ari raconte à Judas que nombre de celles-ci ont la langue qui se délie, et voient en elle, une confidente, quelqu'un qui pourrait tout comprendre. En fait, l'auteur suggère que les révélations de ces femmes, proches ou anonymes, viendraient enrichir le livre d'Eva Ensler, confirmer ce qu'elle raconte. Mais l'actrice a-t-elle envie de devenir cette confidente de l'intime ?

Chez Ari, cela semble provoquer un goût du désir d'autres choses. Doucement, elle se livre à Judas, lui racontant ses amours déçues, qu'elle doit partager. A aucun moment, le lecteur, tout comme Judas ne s'interroge sur les préférences sexuelles d'Ari, d'ailleurs celle-ci sait jouer d'un discours ambigû.

Au fil de leurs conversations téléphoniques, de leurs relations, Ari se fait plus osée, elle se photographie nue, envoie ces dernières à Judas, sans le prévenir. Elle veut le surprendre, le provoquer sans doute, réveiller en lui des envies d'elle. Elle le teste, tout en se mettant en danger de séduction.

Ari est pleine de surprises, de ressources, d'ambiguité. Judas est un jouet, le jouet de son vagin, le jouet dont les Monologues aurait inventé le jeu.

 

Un roman surprenant.

 

Edité aux carnets Littéraires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pascal 23/04/2010 19:29



felicitation pour ton blog ,je ne connais pas les monologues du vagin mais on ma dit que c'etait tres bien .....BON WEEK END



Catgirl 24/04/2010 08:29



merci !


 


pour les monologues du vagin, je suis très partagée, même si j'ai conscience que ce fut 'le livre pour la femme' ...


bon week end



Mon Grenier