Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 14:40

 

 

 

Sans titre 22

 

 

Sans titre 5

 

 

 

Sans titre 6

 

 

Sans titre 7

 

 

Sans titre 8

 

 

 

Fin juillet 2011.

 

Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 08:28

 

Cet étonnant petit singe nous ferait presque penser que c'est lui qui nous observe, et non l'inverse.

 

 

petitsinge

 

Celui-ci, contrairement aux apparences, n'était pas là pour amuser la galerie, en fait, il ne pouvait s'empêcher de regarder les bipèdes que nous sommes derrière la vitre, avec nos drôles de vêtement, et l'étrange boitier que nous utilisons, plutôt que de les regarder droit dans les yeux. Il n'était pas en reste d'aller voir ses collègues, qui eux, restaient plus ou moins impassibles.

 

 

petitsinge-deux

 

Il interroge son ami, qui lui n'a cure de ce qui se passe autour de lui, préférant faire sa toilette, ce qui n'est pas le cas, d'un autre, un peu plus vieux, qui préfère se cacher les yeux devant le spectacle que nous lui offrons, un brin résigné.

 

mangabeyscouronnés

Et que dire de ce Mangabey Couronné, qui reste figé, assis, un peu perdu, se demandant ce qu'il fait là.

 

mangabeys-petitsinge

 

 

 

Excusez la qualité des photos, mais pour un soucis de respect des animaux, les photos ont été prises sans flash, et malgré l'iso à 1600, cela ne suffit pas toujours à avoir une belle photo. Ceci dit, l'important n'est pas forcément d'avoir une belle photo, en tout cas, ici, mais de montrer ces Mangabeys Couronnés. Certes, eux vivent en captivité au Jardin des Plantes à Paris, alors que, dans leur forêt d'origine, les leurs sont décimés par l'homme, à cause de la déforestation. Ces animaux sont menacés d'extinction, comme beaucoup d'autres, notamment les grands singes.  

 

Un seul responsable : l'homme.

 

 

Allez les visiter en ménagerie, zoo, parc animalier, n'est certes pas une solution, même si l'on pourrait penser qu'aujourd'hui, devant l'irresponsabilité et l'avidité des capitalistes, ces lieux de captivités sont un moyen de sauvegarde de leur espèce.

 

Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 17:54

Avant les photos, (deux seulement), quelques explications rapides sur mon absence du web ! Un heureux événement fait son nid dans mon bidou, doucement, et devrait éclore en janvier. Depuis la vie est un tourbillon, et chaque jour apporte son lot de surprise. Mon chéri a eu sa mutation et a donc emménagé à la maison, et un autre déménagement est dans l'air. Voici pourquoi j'ai moins de temps pour le net. Ce qui ne m'empêche pas de continuer mes activités lectures, photos et visites !

 

Deux photos. Pour clore mes vacances d'été, je voulais absolument aller à Paris, au Jardin des Plantes et donc, logiquement à la ménagerie et au Muséum. Comme une petite fille, ce sont sans doute les singes qui m'ont fait chavirer, je ne me lasse pas. Il n'y a pas moyen d'être blasée. Chaque chose, je la regarde comme si je la voyais pour la première fois, y compris les animaux !

 

Pour commencer le Cercopithèque de l'Hoest, quel regard !

 

cercopithèque de l hoest - menagerie - jardin des-copie-1

 

 

cercopithèque de l hoest - menagerie - jardin des plantes

 

 

La photo n'est rayée ! Les petits singes étaient à l'intérieur de la singerie de la ménagerie, et la vitre était malheureusement rayée ! Cela n'enlève rien à ce singe et à son beau regard !

 

 

La singerie de la ménagerie du Jardin des Plantes.

Paris.

Août 2010.

 

 

Ps : C'est la lecture du dernier livre de Nicolas d'Estienne d'Orves Les derniers jours de Paris qui m'a mené au Jardin des Plantes, où je n'étais pas allée depuis plus de 30 ans.


Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 14:30

actuExpo10


Cette exposition mêle les photographies de Malik Nejmi, et les polaroïds de jeunes Lao, sur leur retour dans le pays de leurs racines.

Dans un lieu d'exposition particulièrement agréable, un concept dépouillé mais savamment orchestré, ce rendez-vous avec une jeunesse qui se cherche est particulièrement intéressant.

Nous avons aimé les photos ; la pudeur qui s'en échappe, l'émotion aussi, et le contraste entre deux cultures, la culture Lao, et notre culture occidentale.

Chaque série de photos est accompagnée d'un commentaire succint, le principal est dit.

Les jeunes Lao, comme beaucoup de jeunes issus de l'imigration sont confrontés à une double culture ; celle de leurs parents et celle du pays dans lequel ils sont nés, dans lequel ils vivent, dans lequel ils se construisent. Mais comment se construire quand deux cultures s'opposent dans ses valeurs ?

Ces jeunes, parrainés par le Secours Populaire, ont pu partir dans ce pays dont ils avaient les mots mais pas les images. Voyage initiatique et spirituel qui, s'il ne leur a pas donné toutes les réponses qu'ils attendaient, leur a sans aucun doute donné la fierté de leurs racines, mais aussi la conscience de la richesse d'une double culture. 


L'exposition dure jusqu'au 25 avril 2010.

Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 08:09




Cette sculpture en bois de chêne, haute de deux mètres de haut, se situe à proximité du pont qui permet de rejoindre le centre d'Amiens et le quartier Saint Leu.
L'homme sur sa bouée regarde deux de ses compagons de même stature, fixée sur les façades de la place du Don, et se nommant "l'homme à la chemise rouge" et "la femme à la robe verte".

Stephan Balkenhol a crée ses pièces en 1993, acquises avec l'aide du Ministère de l'Education Nationale et de la Culture / Délégation des Arts Plastiques.


Quant à son étrange couvre-chef, il faut y voir les débordements des étudiants d'Amiens, dont le quartier Saint Leu est devenu le QG au fil des ans, alors qu'il était à l'origine le quartier pauvre de la ville, accueillant tanneurs, bouchers et teinturiers.

Les temps changent, mes amis ... la ville d'Amiens a beaucoup investi dans la réhabilitation de ses quartiers populaires, devenus des lieux incontournables de balade.




Photo du 12 juillet 2009.
Place du Don.
Quartier Saint Leu.
Amiens.

Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 07:41



Lorsque vous serez sortis de l'Abbatiale ( son abside, son intérieur), que vous aurez pu faire un tour (ou pas) du côté de la "Tour César", continuez à vous balader jusqu'à l'hôtel de ville avec sa façade renaissance !




Continuez encore, n'hésitez pas à vous aventurer dans la ville médiévale ; vous y trouverez forcément la Halle !





En vous laissant porter par vos envies, vous trouverez le clocher de Saint Firmin.





Et devant le clocher, un hommage à Notre Jeanne d'Arc, symbole de la résistance !




Avant de repartir de Beaugency, retournez une dernière fois vers la Loire, afin d'y admirer en toute quiétude, les Cormorans et autres volatiles des eaux !!!



16 Mai 2009.
Beaugency.
La journée de la Mobilité organisée par la Région Centre et le concours de la SNCF.



Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 06:06



Lorsque vous sortez de Notre Dame de Beaugency, tournez la tête à droite, et profitez du spectacle. Haute de 36 mètres et large de 22, difficile de râter ce qui fût au XI° siècle la demeure des seigneurs de Beaugency.



Cette Tour, appelée aussi Donjon, est située à un endroit stratégique que la cité médiévale du val de Loire. Dans la ligne du pont de Beaugency, elle surplombe la Loire, permettant ainsi aux habitants de la Tour "César" de surveiller et la cité et la Loire, d'éventuels envahisseurs.


A ses origines, elle ne possédait que trois niveaux (une salle voûtée et deux étages avec fenêtres). Elevée jusqu'à 26 mètres, elle s'achevait par un chemin de ronde crénelé, surmonté d'un toit.
Au XII° siècle, elle fut surélevée d'un étage. Au XIV° sc, le dernier niveau fut créer, on déplaca l'entrée qui était situé au nort et qui donnait accès directement au premier niveau, on réaménagea les salles.
Au XVI° sc, des travaux d'entretien furent effectués, on installa des fenêtres à meneaux et on restaura les cheminées. La Tour César devint alors une prison.




En 1567, l'incendie de Notre-Dame, provoqué par les protestants s'étendit au donjon, le feu détruisit le toit. En 1692, un pan de l'enceinte de la Tour s'effondra sur le jardin de l'abbaye. Au XVIII°sc, le donjon fut réduit, on supprima trois mètres du sommet. Le haut de l'édifice menaçait de tomber en ruine.
En 1789, la Tour fut vendue à Monceau Denevers et Hême de Beaugency. N'ayant pu la détruire, ils transformèrent la partie inférieure en magasin.






Le sort de la Tour fut réglé au XIX° sc. En 1840, les piliers soutenant la voûte s'effondrèrent, l'Etat décida de classer le Donjon comme monument historique sur l'intervention de Prosper Mérimée. L'incendie de 1881, qui détruisit les parties hautes, accélèrent la décision de l'Etat, fermer le bâtiment. Désormais, l'ouverture aux visites est réduite à quelques journées dans l'année (journées du patrimoine, etc).


Le sol est désormais recouvert d'un tapis verdoyant, la nature ayant repris ses droits. Un grillage recouvre le toit, empêchant les différents volatiles de se nicher dans les parois et d'endommager l'édifice par leurs souillures.


Vestige du Moyen-Age, la Tour César continue de dominer la ville de Beaugency, et par là même, le val de Loire.


Photos du 16 mai 2009, prises lors de la journée de la mobilité organisée par la Région Centre, avec la participation SNCF.



Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 08:06



Entré par le porche principal, le visiteur sera attiré par l'exceptionnelle luminosité qui règne au coeur de l'abside. Ceci est dû aux nombreux vitraux. Mais le reste de l'abbatiale n'est pas en reste. La propreté intérieure de Notre Dame de Beaugency lui offre une clarté parfaite.


Arrivé à l'autel, n'hésitez pas à vous retourner, même si en repartant vous profiterez aussi de ce spectacle.








Si vous passez par Beaugency, dans le Loiret (45), n'hésitez pas, arrêtez vous, visitez cette ville médiévale !


Photos prises le 16 mai 2009, lors de la journée de la mobilité organisée par la région Centre avec le concours de la SNCF.


A voir. L'extérieur de l'abbatiale Notre Dame de Beaugency.
L'abside de Notre Dame de Beaugency.




Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 08:00


En pénétrant dans l'Abbatiale, nous faisons face au coeur, particulièrement lumineux. La nef est composée de colonnes cylindriques comportant cinq travées. Si l'extérieur est de pur style roman, l'intérieur est de style gothique. Le toit d'origine ayant succombé lors d'incendies, la voûte en bois, datée de 1663-1665, est surbaissée par rapport à l'original.

De nombreux vitraux modernes illuminent l'abside.




L'intérieur de l'Abbatiale vu du baptistère.








Le Baptistère est en pierre de calcaire de Beauce. Parfaitement conservé, il m'apparaît comme unique. Je n'en ai vu que dans cette église Abbatiale.


A lire : l'Abbatiale de Beaugency.
A venir : l'intérieur de l'Abbatiale.

Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 06:53







Bienheureux, les mariés de l'abbatiale de Beaugency du 16 mai 2009 !


L'Eglise Abbatiale Notre-Dame de Beaugency, construite au coeur même de la cité médiévale de Beaugency, est faite de pierre de calcaire de Beauce. Datée du XII° siècle, elle fut batie sous l'autorité d'Yves de Chartres.

Deux conciles s'y déroulèrent. Le premier pour lever l'excommunication de Philippe 1°, qui avait répudié son épouse Berthe de Hollande pour la comtesse d'Anjou, Bertrade. Le second pour annuler le mariage d'Alienor d'Aquitaine et Louis VII, pour consanguinité. Elle épousera, en secondes noces, le 18 mai 1152, Henry Plantagenet, futur roi d'Angleterre.

La façade de l'Abbatiale est en pur style roman, avec une décoration sobre. On aperçoit une façade à deux portails, ainsi que la tour carré Sainte Anne.


A venir, l'Abside et le Baptistère ; l'intérieur de l'Abbatiale.




Repost 0
Published by Catgirl - dans Découvertes !
commenter cet article

Mon Grenier